La finance anglo-saxonne : un modèle à suivre?

Prix
400 €

Durée
0,5 jours (s)

Homologation
Aucune

Code
FIN106

Programme
1. Introduction
Les « Mortgage » : des prêts immobiliers comme les autres ?
La séparation des banques et des brokers-dealers aux Etats-Unis
L’évolution de la prise en compte du risque par la réglementation bancaire internationale (de Bâle 1 à 3)
2. La structure des créances
Créances hypothécaires
Créances commerciales
Les cartes de crédit
3. La titrisation
Mise en œuvre
Les participants
Le développement des titrisations complexes
L’utilisation des dérivés de crédit
4. Le rôle des dérivés de crédit dans le nouvel environnement financier
La désintermédiation bancaire : qui prend quel risque ?
Le développement d’un « marché » du crédit
L’aboutissement du modèle « originate to distribute »
5. L’impact politique
De la fin du « Glass-Steagall Act » en 1999 au « John Vickers Report » en 2011
Public
Tout collaborateur soucieux de comprendre l’importance de la titrisation et du modèle bancaire « originate to distribute » dans le monde financier aujourd’hui 
Prérequis :
Cette formation ne nécessite aucun prérequis
Objectifs
Comprendre l’impact de l’environnement anglo-saxon sur la nature de certains schémas financiers, en particulier la titrisation
Distinguer (i) les prêts accordés sur la base d’une garantie physique (ii) des prêts accordés à partir de l’évaluation de la capacité future à rembourser
Identifier à quelles problématiques répond le développement de la titrisation
Mesurer l’impact des évolutions réglementaires internationales sur le développement de la finance
Comprendre le fonctionnement et le rôle des dérivés de crédit dans cet environnement
Méthodes pédagogiques :
Alternance d’éléments techniques et de cas pratiques
Quiz, remise d’un support complet à l’issue de la formation
Moyens d'évaluation :
Questionnaire d’évaluation
QCM de validation des connaissances acquises